Bannier ACM-SPORT
ACCUEIL
Bienvenue
Choisissez une langue
  • FR
  • Français
    Pour toute question : Veuillez cliquer ici
    Si vous êtes un professionel, veuillez s'il vous plaît nous envoyer directement un message par la rubrique Contact
    Informations concernant l'entreprise
    ACM SPORT - Art Concept Matériel Sport

    15, Allée du pas du Renard
    33610 CESTAS
    FRANCE
    Portable : 06 80 32 13 06
    acm.sport@free.fr
    acm.sport@laposte.net
    RCS 820 220 531 R.C.S BX
    SIRET 820 220 531 00017
    Code NAF 3230Z



    Description du sport chanbara

  • Définition rapide :

  • Évolution de l'escrime des Samouraïs, originaire du Japon, le SPORT CHANBARA est une discipline sportive, ludique et éducative où Respect, Dépassement de Soi, Maîtrise et Courtoisie sont les maîtres mots.
    CHANBARA est une onomatopée japonaise qui exprime le bruit des sabres qui s'entrechoquent lors les combats de samouraïs.

  • L’origine :

  • En 1971, TANABE TETSUNDO et quelques uns des meilleurs escrimeurs japonais s'associèrent. Bien qu'ils étaient assez traditionalistes, ils reconnurent que leur société changeait rapidement. En effet ce qui était enseigné 100 ans plus tôt n'intéressait pas les adolescents japonais du 20ème siècle.
    Avec un peu d'innovation et d'aide de la part des sciences et technologies, il conçut un système dans lequel les armes sont matelassées mais pas les combattants, ceci leur permettant une liberté de mouvement totale puisque le seul équipement requis est une arme et un casque léger.
    De là est né le SPORT CHANBARA, art martial basé sur le GOSHINJYUTU, l'art de la self-défense.

  • Le développement :

  • Cette discipline s'est propagée à travers le Japon, elle a été reconnue par le département de l'éducation du Japon afin d’inclure le SPORT CHANBARA dans l'éducation physique des enfants.
    Cet art s'est rapidement développé dans d’autres pays : USA, Australie, Canada, France, Italie, Finlande, Russie, Chine, etc. Depuis 31 ans des championnats du monde se déroulent chaque année.
    Ayant plus de 170 000 pratiquants au Japon, le SPORT CHANBARA a été importé en France en 1994 par quatre kendokas français (M. Yoshimura, M. Hamot, M. Pruvost et M. Girot) au sein de la Fédération Française de Judo, Kendo et Disciplines Associées.

  • L’art martial :

  • Le SPORT CHANBARA se veut l’héritier direct et fidèle des combats livrés entre samouraïs de par son esprit et son réalisme. A la différence d’autres arts martiaux, le SPORT CHANBARA n’a pas subit de codification extrême puisque tous les coups susceptibles de défaire l’adversaire sont admis.
    Le SPORT CHANBARA nous apprend donc qu'il n'y a pas de mauvaise manière de combattre : un des pratiquants peut avoir des techniques du kendo pendant que son adversaire utilise des techniques de l'escrime européenne. Les deux peuvent s'entraîner avec les mêmes armes et combattre avec la même règle - couper sans se faire couper - et sans la peur de blesser la personne en face de soi.

  • Le divertissement :

  • L'un des aspects divertissant du SPORT CHANBARA est la diversité des armes en mousse utilisées. Le pratiquant commençant par le sabre court, arme la plus facile à manier, pourra essayer, suivant ses progrès, le sabre long, les deux à la fois, la lance, le poignard, etc.
    Le combat dans le SPORT CHANBARA ne se fait pas seulement à arme égale, chacun peut prendre l’arme de son choix ; on peut se battre même contre plusieurs adversaires ou plusieurs contre plusieurs.
    De cette façon, chacun découvrira lui-même ses aptitudes et sa préférence aux différentes armes.

  • L’équipement :

  • Kimono blanc sans manches, un tee-shirt à manche longue et de couleur uni est porté dessous, un casque léger, différentes armes souples et rigides et une paire de gants (sans armatures rigides).

    Session expire : 20/10/2017 19:51 | Langue: FR

    Site réalisé par : TS Tiom
    Copyright © 2006 www.acmsport.com
    Reproduction interdite